23 juillet 2005

L'appel du miam

Allez ce week end je vais être raisonnable. Si si ça m'arrive. Pas d'océans de vagues et de sables dans les chaussures. Mais bonjour farines oeufs levures pastis et tomates. L'appel de la patisserie voilà ce qui arrive. Bon alors vu la gueule des petits gateaux dans le four qui attende d'être cuit vais je les amener à mes voisins qui ont été adorables et m'ont prétés trois livres de cuisines. Mouais empoisonner qqn n'est peut-être pas la meilleure manière de le remercier.

Mais bon je n'avais pas de moules alors j'ai déposé la pate à la cuillière comem ça sur le plateau et la pate à couler durant la nuit. Mais bon les ptits gateaux à l'anis c'est une première avec toutes les petites mésaventures que cela peut entrainer du genre si tu verses la farine dans la pate apres le pastis la farine ne va pas descendre.

On fera chauffer ça tout à l'heure on verra bien. :)

Posté par Fifi Echalotte à 11:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur L'appel du miam

    Ah la la, faudrait que je file ma recette du gâteau au yahourt inversé : un des rares gâteaux qui ne gonfle pas même avec de la levure et SURTOUT qui ne fait aucune miettes quand tu le manges. Ca c'est du gâteau du futur, ouais.

    Posté par Seta, 24 juillet 2005 à 00:07 | | Répondre
  • Ca donne faim ce genre de notes.
    J'aurais aimé préparer ca, tiens.

    Posté par Ared, 24 juillet 2005 à 03:43 | | Répondre
  • Juste être là...

    Posté par Ared, 24 juillet 2005 à 03:45 | | Répondre
Nouveau commentaire